bord

Catherine Harel-Bourdon

Le 2 novembre, l’école montréalaise a, plus que jamais, besoin de vous et de votre soutien.

Avec votre appui, je souhaite de tout cœur poursuivre mon engagement au service de la réussite scolaire de nos jeunes. Mère de trois enfants, mariée depuis 17 ans, profondément engagée dans la cause de la persévérance des élèves, j’assure la présidence de la Commission scolaire de Montréal depuis juillet 2013 et les fonctions de commissaire scolaire de Tétreaultville depuis plus de 10 ans.

Au cours des années, j’ai fait sans relâche la promotion de l’aide aux devoirs, de l’activité physique, d’une saine alimentation, de la participation active des parents, de l’accès à la culture et à la francisation ainsi que de l’accessibilité pour tous les enfants à des établissements sécuritaires en lien étroit avec leur quartier.

Je suis une administratrice aguerrie pour qui la réussite des élèves est la priorité. Deux de mes enfants fréquentent les écoles de la CSDM, et la benjamine les rejoindra sous peu. Bachelière en science politique profil administration publique, je suis également une fière diplômée des écoles publiques de la CSDM.

Candidate à la présidence de la CSDM avec l’équipe du MÉMO, composée de femmes et d’hommes passionnés, je considère l’éducation comme un fondement social essentiel pour offrir les meilleures conditions de réussite à chaque enfant. Je suis fière des valeurs d’éthique et de responsabilité que notre équipe MÉMO partage ainsi que de notre volonté d’être à l’écoute des parents et de la communauté-école.

Oui, nous exigeons un financement public adéquat des écoles de la CSDM, qui sont innovantes, multiculturelles et ouvertes à tous. Oui, nous voulons bâtir le patrimoine scolaire du 21e siècle, en intégrant le design, la mise en valeur du patrimoine et le développement durable dans la rénovation et la construction de nos écoles. Oui, les défis sont grands, mais avec votre appui le 2 novembre, nous sommes confiants!