bord

Chantal Jorg

ENGAGEMENTS

Résidente d’Ahuntsic depuis 11 ans, Chantal Jorg est anthropologue de formation et doctorante en ethnologie à l’Université de Montréal.

Citoyenne très engagée dans son quartier, elle siège au sein de nombreux organismes. Elle est notamment vice-présidente de la table intersectorielle de solidarité Ahuntsic et présidente du conseil d’administration du comité logement Ahuntsic-Cartierville. Elle est aussi membre de nombreux autres conseils d’administration, tels le comité des usagers du CSSS, le conseil d’établissement de l’école alternative Atelier, le jardin communautaire du Sault-au-Récollet, la Fondation de la Visite, la Maison de la famille Entre Parents...

Dans le cadre de son engagement à l’école de ses enfants, Mme Jorg a été responsable de différents projets proposés notamment par l’Association pour la création littéraire pour la jeunesse, un éditeur communautaire. L’un de ces projets, réalisé en collaboration avec Amnistie Internationale, a permis aux jeunes de l’école Atelier de publier un livre de dédicaces qui a été remis à des écrivains emprisonnés.

Au cours d’un séjour à Haïti, où elle a résidé 7 ans, Mme Jorg a cumulé les fonctions de professeure d’ethnologie et de psychologie à la Faculté d’ethnologie de l’Université d’État d’Haïti, puis d’anthropologie à l’Université Quisqueya pour le programme de maîtrise en sciences sociales. Elle a aussi fait partie du service socio-éducatif du Tribunal pour enfants de Port-au-Prince en tant que coopérante canadienne, et elle a été responsable de l’intervention psychologique auprès des filles et des femmes victimes de violence. En février 2006, elle a dû revenir au Québec pour des raisons de sécurité et pour accoucher de son troisième enfant.

Détentrice d’un passeport diplomatique haïtien, Chantal Jorg est membre de la Société haïtienne d’ethnologie normale et pathologique (SHEPNOPA). À titre de spécialiste de la question haïtienne, Chantal Jorg a participé à de nombreux colloques et a donné plusieurs conférences sur la réalité haïtienne, notamment sur l’ethnopsychiatrie et la délinquance des jeunes Haïtiens à Montréal.

Chantal Jorg partage avec la communauté du nord de Montréal une expérience clinique de 7 ans à la clinique transculturelle de l’hôpital Jean-Talon (un service attaché à la clinique externe de psychiatrie) ainsi qu’au CLSC St-Michel.

Mme Jorg possède aussi une solide expérience auprès des médias. Elle a notamment été chroniqueuse à la radio communautaire Radio Centre-Ville pour l’émission Planète Montréal (Rituels Urbains). Sa passion pour l’engagement communautaire est au cœur de son engagement politique. Chantal Jorg souhaite poursuivre le travail entamé ces dernières années dans la mise en valeur de son district.