Mouvement pour une École Moderne et Ouverte - MÉMO / On aime l'école...

Salle de presse > Communiqués de Dominique Cousineau (Parc-Extension — Villeray)

Agrandissement de l’école Barclay : une réponse a de grands besoins

Montréal, le 27 octobre 2011 — « Nous sommes heureux que le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) ait reconnu, enfin, l’importance pour notre communauté d’agrandir notre école. » a déclaré, durant la séance du Conseil des commissaires du 26 octobre 2011, Mme Lamontagne, présidente du conseil d’établissement de l’école Barclay, située dans le quartier Parc Extension.

En effet, rappelons que le MELS a annoncé un investissement de plus de 7,5 M$ pour l’ajout de 14 locaux et d’un gymnase double à l’école Barclay pour 2012 en réponse, en partie, aux besoins de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) dans ce quartier, compte tenu de l’augmentation des élèves dans les écoles primaires et de la diminution du rapport élèves enseignant.

Or, à la suite de cette annonce, des citoyens ont exprimé leurs préoccupations quant à l’avenir du terrain gazonné adjacent à l’école, connu sous le nom de parc Barclay, et ont remis en question les choix de la CSDM quant au projet d’agrandissement de l’école Barclay.

Ainsi, au Conseil des commissaires du 26 octobre 2011, la présidente du conseil d’établissement de l’école est venue, accompagnée de nombreux parents de l’école et de membres de l’équipe école, rappeler les besoins criants d’espace de cette école. Elle a également déposé une pétition de plus 1 000 noms appuyant la construction d’un gymnase double dans cette école.

« À titre de commissaire scolaire, je souhaite donc rappeler la situation ainsi que les discussions et les démarches qui ont amené la CSDM à agrandir l’école Barclay. » a déclaré Dominique Cousineau, commissaire scolaire de Parc-Extension—Villeray.

Un besoin pour un gymnase double

Tout d’abord, rappelons que la demande d’avoir un gymnase à l’école Barclay est exprimée depuis plusieurs années par les parents de l’école, par l’équipe-école et par la communauté. « Le projet d’agrandissement de l’école Barclay est une réponse à de grands besoins. » a déclaré la commissaire scolaire.

En effet, actuellement, l’école n’a qu’un seul gymnase qui ne répond pas aux besoins des nombreux élèves. Malheureusement, en raison du manque d’espace, les élèves ne reçoivent pas le nombre d’heures d’éducation physique prévu par le MELS. De plus, les élèves du préscolaire et du premier cycle du primaire doivent suivre leurs cours d’éducation physique dans un local qui n’est pas un gymnase.

« À la CSDM, nous avons travaillé activement afin de trouver des solutions pour répondre adéquatement aux besoins exprimés, ayant pour motivation première de tout mettre en œuvre pour favoriser le bien être et la réussite de nos enfants. Nous avons débattu et analysé plusieurs choix, pour finalement en arriver à la conclusion concertée qu’il était nécessaire d’investir pour construire un gymnase. » explique Dominique Cousineau.

Toutefois, pour obtenir le financement nécessaire pour la construction d’un gymnase, la CSDM devait s’adresser au MELS. La CSDM a donc entrepris des démarches auprès du gouvernement. Pour appuyer ces démarches, en 2003, une première pétition signée par 250 parents a été déposée au Conseil des commissaires par l’ancien commissaire scolaire Guillaume Vaillancourt. Puis, au printemps 2010, le conseil d’établissement de l’école a déposé de nouveau une pétition, signée cette fois-ci par plus 1 000 personnes.

Finalement, en 2011, dans le cadre des demandes de la CSDM pour le dossier de la capacité d’accueil , le MELS a annoncé l’octroi d’un financement pour la construction d’un gymnase double. Pour la commissaire scolaire de Parc-Extension—Villeray, « c’est une excellente nouvelle tant pour l’école que pour le quartier ! Ce nouveau gymnase pourra répondre d’abord aux besoins des élèves, mais également aux besoins des résidents du quartier. »

Un besoin pour des classes supplémentaires dans Parc-Extension

Dans le quartier Parc-Extension, pour répondre aux exigences du MELS quant à la diminution du rapport élèves enseignant et aux prévisions de la hausse de la population scolaire, des espaces supplémentaires sont nécessaires .

La CSDM a donc étudié divers scénarios et a analysé rigoureusement différentes solutions afin de répondre aux besoins d’ajout d’espace. Cependant, dans ce quartier, les bâtiments que la CSDM possède sont totalement utilisés, d’une part par les quelque 2 000 élèves de niveau préscolaire et primaire et, d’autre part, par les élèves adultes en francisation et en alphabétisation.

Ainsi, pour répondre aux besoins d’espace de Parc-Extension, le projet d’agrandissement de l’école Barclay est nécessaire. Les travaux d’agrandissement permettront de créer de l’espace pour 14 nouvelles classes et un gymnase double. « Enfin, à l’école Barclay, nous pourrons enfin respirer ! », a déclaré Denise Croft, enseignante à l’école Barclay, durant la séance du Conseil des commissaires du 26 octobre 2011.

Par ailleurs, la CSDM a également récemment procédé au réaménagement des locaux du centre William Hingston pour y accueillir des élèves de l’école Barthélemy Vimont.

Toutefois, ces deux projets seront insuffisants pour combler à long terme les besoins d’ajout d’espace du quartier scolaire Parc-Extension. D’autres solutions devront être envisagées. Notamment, des discussions sont en cours avec la Commission scolaire English Montréal concernant un projet de cohabitation avec l’école primaire Sinclair Laird, située dans le nord du quartier.

L’avenir du parc-école Barclay

La CSDM est propriétaire de l’espace vert adjacent à l’école Barclay. En effet, il appartient au terrain de l’école. Cet immense terrain vert est une rareté dans un quartier aussi densément construit que Parc Extension. À la suite de l’annonce de l’agrandissement de l’école Barclay, des citoyens se sont inquiétés de l’avenir de cet espace vert.

Consciente de ses responsabilités à l’égard de l’environnement et du milieu de vie des citoyens, mais aussi des besoins des élèves et de ses responsabilités quant à sa mission première, la CSDM s’est engagée à tenir compte du manque d’espaces verts dans le quartier dans l’élaboration du projet d’agrandissement de l’école Barclay.

Ainsi, après consultation des citoyens, la CSDM a élaboré un projet d’agrandissement qui épargnera la majeure partie de l’espace vert. En effet, celui-ci demeurera intact à environ 75 %. L’agrandissement sera donc réalisé le plus densément possible. De plus, afin de diminuer l’effet thermique de la nouvelle construction, celle-ci se fera en bonne partie sur une portion de la cour d’école qui est présentement asphaltée. Également, le toit sera réfléchissant et d’autres portions de la cour d’école seront verdies. Mentionnons aussi que l’aménagement du parc Barclay pourra être amélioré selon les besoins exprimés par la population.

1 2 Capacité d’accueil : Au cours des prochaines années, le nombre d’élèves par classe diminuera de façon progressive. En effet, le MELS souhaite diminuer le rapport élèves-enseignant. De plus, le MELS annonçait récemment une augmentation du nombre d’élèves dans les écoles primaires en raison de la hausse de l’immigration et du mini boom des naissances vécus actuellement. À la CSDM, cela entraîne une réorganisation de l’utilisation de l’espace dans nos établissements : moins d’élèves par classe signifie qu’il faudra augmenter le nombre de classes pour la même population scolaire. Au total, ce sont 10 000 élèves de plus d’ici dix ans qui sont prévus sur le territoire de la CSDM. L’ensemble de cette réorganisation est déterminé par la capacité d’accueil des établissements, soit le nombre d’élèves qu’une école peut scolariser compte tenu de l’espace mis à sa disposition et du rapport élèves-enseignant prévu.


Site développé sous SPIP 1.9.2b
Inspiré du squelette RÉCIT-FP v1.3.5
RSS